Vite Fait, Bien Fait : Arriver aux USA

Vous y êtes, vous êtes sur la terre de lAmerican Dream.

Vous venez de sortir de l’avion et vous avez inspiré un petit bout d’Amérique.

Mais avant tout cela il y a 2~3 choses à préparer avant d’en arriver là.

Pour commencer, parlons du visa. Vous avez le choix entre divers visas : ESTA, F20 ou bien B… quelque chose. Je vais vous parler de l’ESTA car c’est celui que j’ai pris.
C’est réellement assez simple, vous tapez ESTA et vous tomberez directement sur le site officiel du gouvernement. Techniquement le site s’adaptera à votre langue.
Je vous laisse un lien vers le site ici pour éviter toute tentative de phishing.
Une fois sur le site, vous remplissez tout ce qui est demandé et vous éviterez de répondre de manière suspecte aux questions posées. Attention, les rigolos on se calme sur ce coup !
Après tout cela vous aurez à payer $15 dollars pour finaliser votre demande. Cette somme n’est pas remboursable et une demande de remboursement entraînera l’annulation du dossier.
Et à présent on imprime le papier final et le reçu, juste au cas où.

Maintenant on s’intéresse à la valise. C’est quelque chose qui n’est pas évident à savoir mais qui est important. Attendez-vous à ce que les douaniers américains fouillent votre valise. Cela semble étrange pour nous européens, mais oui, ils vont fouiller votre valise. Pour éviter qu’ils ne détruisent votre cadenas, munissez vous d’un cadenas TSA ou d’une valise possédant ce même cadenas mais intégré. Cet acronyme représente la douane américaine et représente des cadenas permettant une ouverture plus simple pour ces mêmes douaniers.

sigle TSA américain
Voici le sigle TSA.

Une fois que vous avez obtenu votre visa et que vous possédez le fameux cadenas TSA : vous pouvez partir !

Une fois sur le sol américain, il vous reste une dernière barrière à passer avant de vous déplacer librement.

LA POLICE AUX FRONTIÈRES

Là, pour être honnête, ça va se jouer un peu selon l’humeur du policier. Avant d’arriver devant une personne, vous allez devoir passer par des machines pour confirmer votre arrivée aux USA… Je ne suis pas vraiment sûr de ce que ça représente mais suivez les gens et les panneaux ça devrait le faire.
Maintenant, vous arrivez en face du policier. Il va prendre des empreintes et une photo de vous. En même temps, il va vous poser quelques questions.
A partir de ce moment, équipez-vous de votre meilleur anglais pour ne pas passer pour une personne chelou qu’on doit envoyer en examen avancé.
Les questions seront les suivantes :
– Pourquoi êtes-vous aux USA ?
– Combien de temps vous restez ?
– Quand repartez-vous ?
En clair, vous êtes un touriste mais ils ne veulent pas que vous vous éternisiez aux USA.
Si même après ces questions, on vous envoie dans une autre salle pour un examen approfondi… Dommage pour vous, le policier n’a pas aimé votre tête.
C’est au petit bonheur la chance avec les policiers de frontières.

Si vous êtes passé …

Welcome in America !

C’est bon vous y êtes ! Les USA… pays où il est interdit de boire avant 21 ans mais où l’on peut tirer à l’arme à feu ou conduire avant ce même âge.
Pays où la malbouffe est la moins chère et la plus répandue.
Amérique qui voit tout en bien plus énorme que vous ne l’auriez jamais imaginé.

Pour conclure cet article, je vais vous donner quelques conseils utiles quand vous serez sur place.

Tout d’abord prenez-vous un abonnement téléphonique. Google Maps sera votre ami le plus fidèle ici. Je vous recommande de passer par T-Mobile qui propose des tarifs intéressants par exemple $30 pour obtenir un accès internet valable durant 3 semaines et donnant suffisamment de données mobile pour survivre.
Une fois Internet obtenu, je vous recommande de télécharger l’application Uber. C’est une application de taxi qui est moins chère comparé à un taxi traditionnel.  Le prix d’un Uber aux USA peut parfois faire concurrence au prix d’un ticket de transport en commun pour la même trajectoire. Cette solution est bonne pour ceux qui ne possèdent pas de permis mais pour ceux qui en ont un, je vous conseille de louer une voiture.
Les USA c’est grand, TRÈS grand. Surtout que les transports en commun ne sont pas forcément viables car peu économes et peu développés.
En supplément, vous pouvez télécharger UberEats qui permet de se faire livrer de la nourriture en utilisant le système de Uber. C’est très pratique si vous sentez que vous avez la flemme de sortir chercher à manger.
Vous pouvez aussi téléchargez Netflix car c’est aux États-Unis que l’on trouve le catalogue le plus développé.
Aussi pour payer, je vous recommande l’utilisation de la carte bleue : tout les magasins ont des machines et vous payez moins de frais que si vous retiriez de l’argent auprès des gabiers.

Une dernière chose : si vous voyagez en Californie, je vous recommande de télécharger les applications Lime ou bien Bird. Elles vous permettront de louer dans le chemin des vélos (traditionnel ou électrique) et des trottinettes électriques. Je peux vous dire qu’il est très appréciable de rouler avec sa trottinette électrique le long d’une plage californienne, sous le soleil tapant…

Cet article est le premier d’un ensemble sur les USA. Restez connectés !

Tard+

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.