Eurovision 2019 : Mon Top 10

Introduction

Cet article est la suite directe de la présentation de l’Eurovision 2019. Également, s’il y a quelque chose qui vous semble flou, la réponse peut se trouver dans mon article sur l’Eurovision 2018, et si elle n’y est pas, l’espace commentaire est ouvert.

Dans celui-ci, je vais vous présenter mon Top 10, classé par préférence. Ce faisant, ce classement est purement subjectif. Il est aussi important de noter que je ne tiens pas compte des répétitions ni des performances live pour le classement, quand bien même la chanson a été qualifiée pour la finale ou non, mais je ferai quelques commentaires. Maintenant que tout cela est dit, commençons de suite !

Mentions honorables

N’en choisir que 10 est très difficile, il y a bien la moitié des chansons qui sont très intéressantes, mais le choix n’est pas illimité. Ces quelques chansons seraient dans le Top s’il était constitué de 15 et non de 10 titres, mais comme il faut bien se limiter quelque part, ils ont au moins mérité une mention honorable.

« Replay » de Tamta pour Chypre hérite du succès de « Fuego » en 2018, qui est arrivée 2ème. Chanson générique, mais qui a malgré tout un bon potentiel. Si on reste dans les chansons au style contemporain, « Soldi » de Mahmood pour l’Italie est un très bon exemple de chanson populaire. Il n’y a qu’à voir les 80 millions de vues sur la chaîne de l’auteur pour s’en rendre compte. Mais pour ces deux chansons, j’ai un peu peur que le live ne soit pas à la hauteur de la chanson.

Ensuite, on a le très fameux « Roi » de Bilal Hassani. Bien que je n’ai pas voté pour cette chanson à Destination Eurovision 2019, il faut avouer que Bilal Hassani et sa chanson sont très marquants et peuvent offrir un spectacle très marquant à Tel Aviv, autant grâce à la chanson que le personnage. « Better Love » de Katerine Duska pour la Grèce également peut offrir une prestation, si peut que la chanteuse ait la voix suffisante pour sa propre chanson.

Dans les deux cas, ces chansons peuvent aller loin dans la compétition, et je les verrai bien dans le Top 10. Mais je ne les mets pas dans mon top personnel car dans le premier cas j’ai peur d’un manque de performance vocale dans les chansons, et le deuxième un manque de performance vocale de la part des chanteurs.

N°10 à 4

Top 10 - Portugal

Au numéro 10 on retrouve le Portugal avec leur étrange chanson « Telemóveis » par Conan Osiris. Une chanson étrange avec une mise en scène étrange, mais qui se démarque complètement des autres. Très original, très vocal, très visuel, mais étrange, c’est tout ce qui caractérise cette chanson. (Bon, j’ai dit que je ne parlerai pas des performances live, mais il faut quand même que j’exprime ma déception envers cette chanson. Ils ont diminué le caractère particulier de leur chanson durant leur demi-finale et c’est selon moi ce qui leur donnait tout leur intérêt. Au final, ils ne se sont pas qualifiés.)

Top 9 - Espagne

En 9ème position, je place « La Venda » de Miki pour l’Espagne. Une chanson simple, mais très mouvementée, qui selon moi représente bien le pays et l’ambiance festive qu’on s’imagine là-bas. La structure de la chanson est simple et la performance vocale n’est pas si impressionnante c’est pourquoi ils doivent tout donner dans la mise en scène et l’ambiance durant la finale.

Top 8 - Suisse

Dans le même style de chanson, on retrouve en 8ème « She Got Me » de Luca Hänni pour la Suisse. Une chanson moins festive mais plus sensuelle qui pourra attirer le public de l’Eurovision. Certains la voient gagner, mais je la trouve un peu trop pauvre. Au vu de la chanson, la chorégraphie sera très importante pour la mise en scène et fera la différence avec ses concurrents.

Pour Top 7, je pense que la Belgique avec « Wake Up » d’Eliot est un bon choix. On reste dans le même style qu’en 2017 avec « City Lights », ce qui est logique sachant que c’est le même compositeur. Une chanson très moderne avec une performance vocale intéressante. (De même que le Portugal, je trouve que le live était décevant, le chanteur ne mettait aucune émotion dans sa voix. Lui non plus ne s’est pas qualifié, et cette fois à juste titre.)

Au numéro 6, j’ai choisi « On a Sunday » d’Ester Peony pour la Roumanie. Cette chanson est la seule que j’ai suivie durant la sélection nationale, autre que celle française. Je me souviens l’avoir vue grâce à Twitter, depuis elle occupe une place dans ma playlist. Elle donne des airs très « horreurs » tout en étant très agréable à écouter. La voix à une importante part dans cette chanson, mais le playback par derrière est très complet. Avec une belle mise en scène, « On a Sunday » pourrait facilement atteindre le Top 10 voire Top 5.

On entre dans les plus haut classés, avec en 5ème « Walking Out » de Srbuk pour l’Arménie. Une chanson contemporaine qui joue presque uniquement sur la chanteuse principale, accompagnée de basses fortes et d’un refrain solide. Elle peut gagner comme perdre beaucoup de points uniquement sur la performance vocale de Srbuk, mais je pense que « Walking Out » ira loin.

Avant d’attaquer le podium, on trouve « Proud » par Tamara Todevska pour la Macédoine du Nord. C’est un petit pays situé au nord de la Grèce qui s’est renommé il y a peu de temps. Leur chanson et ses paroles sont très simples, mais c’est par le message et la performance vocale qu’elle se démarque des autres. La chanson monte en crescendo avec la voix de Tamara qui frappe nos esprits en plein dans le mille. Principalement visée aux femmes, elles nous invite à être fier, à se faire entendre, à nous affirmer parmi les autres. Une très belle chanson qui avec une bonne performance live pourrait bien arriver dans le podium voire prendre la première place.

N° 3 :

On entre maintenant dans le vif du sujet avec mon top 3 et on commence de suite avec « Kruna » pour la Serbie par Nevena Božović. Chantée en serbe, Nevena offre son amour, sa couronne, tout, à son ou sa bien-aimé(e), dans une magnifique chanson qui monte en crescendo. Elle commence en guitare-voix puis avance vers un très beau mélange de guitare électrique, batterie, violon et piano.

J’ai tendance à préférer les chansons chantées en langue dérivée du latin et du grec, mais pourtant cette chanson a réussi à m’envoûter par son savant mélange de voix puissante et instruments imposants, alors qu’elle est chantée en serbe (langue slave comme le russe). Je pourrais parler encore longtemps de cette chanson, mais un certain animal attend.

N° 2 :

Après les poulets de « Toy », nous voici avec des reptiles : « Chameleon » par Michela pour Malte. La chanson la plus vue sur YouTube des 41 participants et à raison. Avec un rythme très entraînant et un playback respirant l’été, « Chameleon » se poste en tant que successeur de « Toy ». Beaucoup comparent Michela à Dua Lipa, notamment pour la voix et le style de chanson, et je suis pour ma part parfaitement d’accord.

Avec une voix juste et simple, un playback clair et contemporain, une production au top, il suffit uniquement une bonne chorégraphie et mise en scène et Malte pourrait remporter la compétition. Cependant, il manque peut-être un message marquant, contrairement au n°1…

N° 1 :

Pour ma part, mais comme énormément d’autres également, les Pays-Bas avec « Arcade » de Duncan Laurence est mon grand gagnant. C’est une chanson très, très personnelle qui joue beaucoup sur l’intimité et les émotions de l’auditeur. Les paroles également jouent énormément sur le message de la chanson. Dans celles-ci, Duncan Laurence aime quelqu’un, mais ce/cette dernier(ère) est parti(e). Mêlé avec un magnifique playback, cette chanson est pour moi celle qui va gagner.

La voix de Duncan Laurence n’est pas impressionnante à proprement parler, elle n’est pas puissante, pas de locution incroyable, mais elle permet de transmettre toute l’émotion de la chanson. Et c’est tout ce dont a besoin « Arcade » pour gagner le vote du public. Contrairement aux autres, elle n’a pas besoin d’une grande mise en scène ou d’une chorégraphie pour gagner, ce ne serait que superflu. Si la chanson ne gagne pas parce qu’une autre aura été meilleure, elle sera au minimum dans le Top 3, vu le succès qu’elle a eu.

Eh bien voilà, c’est la fin de cet article. Je ne peux pas parler de tout le monde, comme l’Islande et sa prestation atypique et anti-capitaliste, mais j’ai dù choisir ceux que j’aimais le plus. Merci beaucoup de l’avoir lu, je vous retrouve dans le prochain article, qui sera probablement porté sur les pays qualifiés ou non. N’hésitez pas à écrire dans les commentaires quel est votre top 10, qui peut gagner, etc.       Sur ce, portez-vous bien !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.