Qu’est-ce que le savoir ?

Le savoir.

Cette « chose » qui vous permet de tout faire, de marcher à créer des fusées. Elle peut prendre de nombreuses définitions : la capacité, la valeur, la conscience. Mais au final, ces mots peuvent se regrouper en un seul. La connaissance. Quand on est capable de quelque chose, c’est qu’on le connaissait au moment de l’action. Quand on évalue quelque chose, on connaît des alternatives, des choix différents. Quand on est conscient, c’est qu’on a connaissance de notre existence dans ce monde. Donc, il est simple de résumer que le savoir est un ensemble de connaissances qui nous aideront à faire les bons choix.

Mais comment obtenir ce savoir ?

Il y a de nombreuses manières d’acquérir des connaissances, mais aucune n’est universelle. Beaucoup argumenteront que les meilleures sources sont le contact avec un autre et la lecture. Je suis plus ou moins d’accord, la rencontre est une source de savoir infinie et très rapide, mais elle est tout autant source de problèmes. La lecture peut quant à elle en décourager beaucoup, il est simple de se sentir intimidé quand on voit un livre d’un millier de pages. Je lis beaucoup moi-même mais je n’arrive pas à focaliser mon attention quand un livre fait plus de 600 pages.

Pour ma part, je pense que l’audio-visuel fait partie des meilleures sources de savoir. Un très bon film ou un bon jeu vidéo m’apporte tout autant qu’une bonne discussion avec quelqu’un, si ce n’est plus. Peut-être que c’est juste parce que je ne sors pas beaucoup, qui sait. Les deux liens ci-dessus montrent deux de mes œuvres préférées qui m’ont véritablement frappé. Certaines chansons également contiennent des sentiments très forts.

Internet et l’école

L’école aussi est une très grande source de savoir, malgré tous les problèmes qui rendent cette expérience désagréable. Certains professeurs sont vraiment très expérimentés et me donnent envie de m’investir dans leur matière, alors que d’autres me fatiguent physiquement. Mais si il y a bien une chose que je déplore dans l’éducation française, c’est l’inutilisation d’Internet.

Internet est la base de données et de connaissances la plus importante de toute l’Histoire, les gens y ajoutent des milliers de Gigaoctets toutes les minutes et de tous les endroits du monde. Mais trop peu l’utilisent comme la source de savoir qu’elle est, et je le blâme sur l’école. Bien des professeurs nous préviennent sur l’utilisation de Wikipédia, pour ne citer que le plus gros, en disant que la plupart des informations qu’on y trouve sont fausses pour la seule raison que tout est modifiable à tout moment par n’importe qui.

Quand bien même ils n’ont pas entièrement tort, ce rejet d’Internet est vraiment dommage. Ils nous recommandent le centre de documentation de l’établissement, leur avis ou encore la bibliothèque. Ce qu’ils n’admettent pas, c’est que la majorité des personnes à qui ils enseignent ne lit plus du tout. C’est triste à constater, mais véridique. Je pense qu’une grande partie de ma classe au lycée ne lit pas les livres qui leur sont assignés (probablement parce qu’on ne leur laisse pas le choix) alors que certains sont vraiment passionnants ! Mais c’est un sujet que je garde pour un prochain article.

En somme…

Chacun à sa propre définition du savoir et ses manières d’en obtenir. L’école ou Internet, même si ils sont contraires l’un à l’autre, sont tous deux des sources aussi complètes que complexes à exploiter. J’ai moi-même une certaine liste de sources que je serai ravi de vous partager plus tard ! Merci de m’avoir lu, je vous reverrai dans un prochain article 🙂

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.