J’ai découvert : Steven Universe

Wallpaper de Steven Universe et les Gemmes de Cristal

Steven Universe est un dessin animé qui sort depuis novembre 2013 aux USA et mai 2014 en France qui parle des différentes histoires du jeune garçon éponyme accompagné de ses trois gardiennes  ; Garnet/Grenat, Pearl/Perle et Amethyst/Améthyste, ensemble ils forment un groupuscule nommé les Gemmes de Cristal (Crystal Gems). Ce dessin animé de 146 épisodes répartis en 5 saisons est diffusé par Cartoon Network et dirigé par Rebecca Sugar. J’ai volontairement omis beaucoup d’éléments importants et intéressants à découvrir, afin de vous laisser la surprise.

L’histoire

Dans le monde, il existe des êtres galactiques nommées des Gemmes (il n’y a que des femmes). Formées à partir de pierres précieuses de différentes planètes, les Gemmes sont organisées en castes, la plus haute étant les Diamants. On peut par exemple retrouver l’infanterie, les terra-formeuses ou encore les générales, représentées respectivement par les Améthystes, les Lapis-lazuli et les Agates. Chacun possède ses propres caractéristiques, même si certains pouvoirs sont communs (comme la métamorphose) Cette civilisation colonise d’autres planètes afin de « générer » de nouvelles Gemmes à partir de la planète.

C’est dans ce but que la Terre fut colonisée par Pink Diamond (Diamant Rose) il y a environ 6000 années.  Mais une Rose Quartz (Quartz Rose), ayant découvert l’incroyable diversité de la vie sur Terre, a décidé de se rebeller contre les Diamants et de défendre la planète bleue. Au fur et à mesure que sa rébellion prit de l’ampleur, elle recruta de plus en plus d’alliés, dont nos trois protagonistes. Elle décida de renommer son armée les « Crystal Gems » (Gemmes de Cristal). Bien après la guerre, Rose Quartz tombe amoureuse d’un jeune musicien, Greg Universe. Ils ont un enfant plusieurs années après, Steven Universe.

Ce que j’aime

Tout d’abord, j’adore profondément le développement des personnages, mais c’est si important que ça mérite un point à lui seul. J’aime beaucoup le caractère singulier de chaque personnage important de l’histoire. Il est très simple de les distinguer par leur manière de parler, leurs réactions ou simplement leur design. La surprise est également un point que l’équipe de production maîtrise parfaitement, j’adore quand ils nous donnent des informations inattendues et improbables sur les personnages ou l’histoire. L’histoire est un point important car en plus d’être bien construite et principalement cohérente, elle laisse suffisamment de vide pour laisser l’imagination des fans se déchaîner (le mot est bien choisi croyez-moi), donnant lieu à de très nombreuses théories sur tout et n’importe quoi.

Ensuite il y a probablement le point qui attire le plus de monde, la bande-son et les chansons. Steven Universe a créé un certain nombre de très bonnes chansons, toutes chantées par leur acteur original, ce qui veut dire que si Pearl chante une chanson, c’est la vraie voix de Pearl qui la chante. La chanson la plus connue, « Stronger Than You » chantée par Garnet, a connecté la communauté de Steven Universe avec celle de Undertale ou encore Gravity Falls (Ce sont deux œuvres que j’aimerais beaucoup vous faire découvrir !).

Ce que je n’aime pas

L’attente entre les épisodes. UGH. Vous me direz : « Oui, mais mieux vaut la qualité que la quantité non ? » Et vous avez totalement raison, mais ce n’est pas de la quantité d’épisodes dont je me plains, c’est l’irrégularité de sortie d’épisodes. Pour donner un exemple, on a dû attendre 17 jours entre la fin de la saison 4 et le début de la saison 5, mais quasiment sept mois entre l’épisode 4 et 5 de la cinquième saison ! Certes les épisodes qui sont sortis étaient absolument géniaux et très attendus, mais bon.

On peut également noter la présence d’épisodes non-canon, c’est-à-dire qu’ils ne font pas avancer l’histoire et ne font que donner quelques détails sur des personnages que je considère presque comme inutiles. Ici, je fais fortement référence à l’épisode 5 de la dernière saison en date, « Dewey Wins ». Dans cet épisode, Steven, alors qu’il vient de lui arriver des choses dramatiques (que je ne citerai certainement pas) et qu’un de ses amis est coincé dans une situation de danger constant, il va s’amuser à calmer les habitants de Beach City et s’occuper des affaires de Dewey, le maire. Franchement, un peu de logique, sauve ton ami PUIS occupes-toi de la politique ! Mais la plupart de ces épisodes reste malgré tout nécessaire au dessin animé, pour une seule et bonne raison :

Le développement des personnages

C’est clairement le point où Steven Universe excelle comparé à tous les autres. Il développe le caractère et la personne de tous les figurants de manière très réaliste. Je vais prendre l’exemple du 14ème épisode de la première saison. Dans cet épisode, Lars, un « ami » de Steven, essaye d’entrer dans le groupe des « cool kids », les « populaire » donc. Il fait donc la typique, il ne les approche pas, n’engage pas la conversation, ne les regarde même pas. Steven, innocent comme il est, décide de juste y aller et se présenter. Lars stresse, panique. Mais finalement, les « cool kids » les ont invités pour un tour en voiture. Tout le long de l’épisode, on voit Lars qui essaye de faire l’intéressant, sans succès, et Steven qui est juste lui-même. Sans surprise, c’est Steven qui obtient le plus d’attention.

Et tout cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, au milieu de la première saison, il y a l’apparition d’une Gemme nommée Lapis Lazuli, qui est de très loin mon personnage préféré. Elle a un passé si sombre mais commun, que beaucoup de gens peuvent s’y reconnaître. On voit bien comment ça a forgé son attitude, ses choix passés et futurs, son caractère. Pearl également est un des protagonistes les plus intéressants, tout au long du dessin animé on étoffe sa relation avec Rose, et à quel point sa disparition l’a affectée. Je vous laisse simplement regarder le show et vous faire une idée de ces personnages.

En somme, Steven Universe est un magnifique dessin animé qui brille par son histoire et ses personnages. Il souffre cependant de son irrégularité de sorties d’épisodes, qui peut en décourager plus d’un. Mais même malgré cela, il vaut clairement la peine d’être regardé dans son entièreté.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.